vendredi 20 avril 2018

LA MAKILA, C'EST QUOI ?

Le nom latin du néflier, Mespilus germanica, laisse penser qu'il serait originaire d'Allemagne mais il semblerait qu'il ait pu être introduit en Europe du nord de la Perse ou des Balkans, il y a très longtemps. Son fruit est la nèfle qui se consomme blette après les premières gelées et est connu pour ses propriétés médicinales. Au Moyen-Age, elle était très recherchée car elle permettait de soigner les maux intestinaux : " les nèfles resserrent le ventre".

La croissance du néflier est lente, ce qui renforce ses qualités. Son bois est dur, homogène et d'un grain très fin. Il prend un beau poli, résiste bien à l'usure et est pratiquement incassable. On le recherchait jadis pour en faire des manches d'outils, des fouets ainsi que des cannes. En Bretagne, la roture taillait son penn-baz (gourdin) dans le néflier. Voltaire écrit que les bourgeois des villes de Flandre jouissaient du droit de prouver leurs prétentions avec la massue de néflier. En Pays Basque, on l'appelle makila : un bâton de néflier ferré au gros bout avec une poignée garnie de cuivre ou de cuir et ayant une dragonne.

Bâton de marche traditionnel des Basques, le makila symbolise toute une façon de vivre, de penser et d'honorer. Élégant, pratique, redoutable, objet de décoration comme de défense, signe distinctif ou compagnon de marche, il est un élément essentiel de la sensibilité basque.

mardi 17 avril 2018

DIOR LA CRÈME CHANTILLY

Alors que l’année dernière, Dior avait présenté sa ligne croisière 2018 en Californie, cette année la maison du Maître de Granville, avec la participation de son mentor le Seigneur des Arnault, présentera sa collection Croisière, au cœur du Domaine de Chantilly, le 25 mai prochain. Préparez vos hélicoptères, les baronnes et Vuittonnesses seront invitées à un grand raoult.

En plein cœur des Grandes Ecuries du Domaine de Chantilly, la Baronne de la cystique Reynal qui, elle, comme bonne pouliche ne sera pas dépaysée par ce lieu emblématique lui rappelant celles d’augias, fera partie des 3000 symboles de l’art de vivre à la française.

Le Seigneur des Arnault viendra rendre visite à son cousin le prince de Condé qui fit construire ce joyau de l’architecture du XVIIIe, et il devrait s’y sentir comme chez lui car Jean Aubert architecte (le Seigneur aime les architectes) était également l’architecte de l’Hôtel Biron, le bâtiment qui héberge le Musée Rodin où Dior a organisé un grand nombre de ses présentations de Haute Couture ces dernières années.

vendredi 13 avril 2018

UN LUXE CAIMAN PAREIL ?

Le terme Alligator proviendrait de l’espagnol “el lagarto” signifiant «le lézard», et contrairement au crocodile, le grain de l’Alligator est pur et sans tâche. L’Alligator n’existe seulement qu’aux États-Unis, au Mexique et en République Populaire de Chine, contrairement aux différentes espèces de crocodiles que vous trouvez dans le monde entier. La rareté de l’alligator américain ne représente qu’un petit élément de sa valeur, car sa vraie qualité première, c’est sa beauté naturelle. Avec un grain durable et parfaitement symétrique, il fait le plaisir d’un bon nombre de Maîtres d’Art, mais aussi d’hommes et de femmes qui apprécient le beau, et cela, croyez-moi, ne fait plus vraiment légion.

Comme les diamants, le platine et l’or, l’alligator américain a besoin d’un traitement spécial. Il est au départ comme un diamant brut : travaillez, donnez vous de la peine, vous en serez mille fois récompensés et sa beauté ne sera jamais égalée. Les peaux d’alligator, utilisées dans les produits usuellement pour le luxe, y compris pour certains bracelets de montre, elles sont souvent récoltées pour contrôler une population d’alligators, et ainsi éviter la consanguinité.

mercredi 11 avril 2018

UNE PÂTE DE VERRE

C'est un matériau à partir duquel on produit des œuvres uniques et en édition limitée. Juli, que j'ai rencontrée, n'ait que maîtrise de la main : une "patte de chair" pour une pâte de verre. Mais, quelle est cette matière nommée de ce nom barbare "Pâte de verre" qui comporte des bulles et qui prend à la lumière un aspect cireux, mat, semi transparent ou dépoli, c'est selon. Son grain de peau est particulier, évoquant le velours d’une pêche, le satin d’une peau délicate ou la douceur d'une femme sortant d'un bain de lait d'Ânesse. La lumière lui offre toute une gamme de jeux optiques et le spectre des couleurs et des épaisseurs de la matière rayonnent de reflets qui feraient pâlir un nuancier Pantone.

Dans l'antiquité, on couvrait les murs et les plafonds de ce pavé de différentes couleurs, sorte de mosaïque d'images qui jouait avec la lumière, comme nos plasmas d'aujourd’hui, en plus romantique, bien sûr. C’est à l’Art Nouveau à qui l’on doit la renaissance de ce matériau extraordinaire. La technique de fabrication est simple et compliquée, mais demande surtout d'être un expert car il faut aussi jouer avec le hasard, et celui-ci a de commun avec la providence qu'il ne vient en aide qu'aux gens qui ont commencé par s'aider eux-mêmes.

mardi 10 avril 2018

UN MENSONGE ORDINAIRE

Cela a été une grande désillusion pour les élèves de troisième année à qui on avait promis que le rapprochement des écoles de la Chambre Syndicale avec l’IFM ne viendrait pas affecter leur quatrième année. Or les écoles avaient besoin d'une année pour restructurer le nouveau cursus du grand conglomérat de l'enseignement du rasoir et de la machine à produire des animaux savants de la couture Française.

C'est Pascal Marrant qui s'y colle. En bon économiste, il prépare un discours de florentin, si policé, pensant que son intelligence devant les élèves de troisième année sera suffisant pour cette opération de camouflage. Il n'en a rien été du tout. Certains voyant arriver la supercherie lui feront rendre gorge de les prendre pour des incultes inintelligents et imbéciles. L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible, n'est-ce pas Monsieur Marrant ? Votre nom est maintenant le plus justifié du monde de la mode, monter des murs autour de vous comme un "Franc Maçon", que vous ne voyez même plus la réalité du nombre de florentins courtisans qui vous entourent et vous conseillent.

lundi 9 avril 2018

USINE A GAZ ET PESTES DE PRESSE

Une célibataire endurcie se réveille la bouche pâteuse d'avoir trop bu l'avant-veille après sa 1250ème soirées de speed dating, afin d'espérer trouver, enfin, le prince charmant ! Les cheveux en bataille et gras, cette célibataire endurcie sillonne son appartement (15m²) pour atteindre sa cuisine dévastée par la vaisselle qui stagne depuis 15 jours. Elle trouve enfin une tasse à café à moitié propre ! Après avoir bu ce nectar «eau de vaisselle», son cerveau, à la vitesse usuellement lente, se met à s’activer sous l'effet du Paic (citron ou pas) qui avait coulé dans l'évier. Et merde, se dit-elle d'un ton si distingué, j'ai oublié que c’était aujourd’hui la présentation de la collection de mon nouveau poulain.

Tout en avisant un mégot périmé dans un cendrier prêt à couler comme le Titanic, elle appelle illico sa stagiaire, de quelques printemps sa cadette, toutefois, notablement précoce sur le plan du livide. Elle lui demande de filer voir la collection. Tu me rappelleras dit-elle et tu me feras un bref feedback pour mon article. Merci, Marie-Chantal. A quoi bon remettre à demain ce qu'on peut faire avec ses pieds.

vendredi 6 avril 2018

BAIKEN GERMANO-TRIP

Obtenir une table chez Baiken relève de l’exploit car il y a une grosse demande, et avant d’entendre à l’autre bout du fil «hallo», puis le « ja », il faut téléphoner plusieurs fois pour avoir gain de cause, numéro de passeport, heure d’arrivée, etc.. la précision, toute germanique, qui fait que j’avais ramené ma carcasse et ma blonde « chambre froide » et yeux bleus pour le décor environnant et passer inaperçu, un voyage pour une version riesling portée à maturation à la limite de l’accident ménagé alcoolique mal déguisé.

La table de Baiken, c’est simplement dans les vignes de Baccus à 30 minutes de Francfort, pour un germano-trip qui se voulait gastronomique et qui a été « maestronomique ». Chaque plat surprend sans jamais décevoir. Le goût n’est jamais celui auquel on s’attend, ce qui demande, c’est sûr, une certaine gymnastique des neuro-transmetteurs.

Malgré le poids du passé de vigneron de la vallée de Kloster Eberbach et, au même titre que les pyramides d’Egypte, les cathédrales d’Amérique latine et de Pompei, le Baiken compte un chef d’œuvre, son vin, « In vino veritas » le vin de  l’humanité teutonne une  surprise qui, justement, vous prend par surprise, pour votre plus grand bonheur. Une auberge qui n’est plus de toute jeunesse, où le gigot d’agneau était bien agneau et rien à dire sur la viande, saisie à la flamme et délicieusement tendre. Les légumes,  dans la même veine,  sortaient tout droit du jardin d’Éden.

jeudi 5 avril 2018

SI FRANCK SORBIER M'ÉTAIT CONTÉ

Cette extraordinaire vague de créativité, qui a déferlé sur la France sous l’autorité de Louis XIV, a libéré des désirs qui ont créé les fondations du luxe à la française. À travers son histoire, le roi et la France vont vivre un moment clé entre 1660 et 1715. On comprend mieux comment et pourquoi le pays acquiert le statut de première capitale de la sophistication et de l’art de vivre dans le monde.

L’image nationale de la France fut le produit de la collaboration d’un roi visionnaire, d’artistes et d’artisans les plus brillants de tous les temps, d’hommes et de femmes qui furent des génies fondateurs dans des domaines aussi variés que la vinification, les accessoires de mode, la joaillerie, la décoration intérieure, la codification des techniques culinaires, la coiffure…

Il y a eu également un second type de collaboration, celle que Louis XIV et une équipe de brillants créateurs, ceux-là mêmes dont les inventions allaient d’une technologie révolutionnaire de fabrication de miroirs pour la galerie des glaces du palais de Versailles à la conception de bottes totalement inédites aux fontaines dans les jardins de Le Nôtre.

mercredi 4 avril 2018

LUXE LE CHIC DU CHEAP

Nous sommes Avenue Montaigne où les touristes Japonais multiplient les razzias sur les doudounes en taffetas (1 150 euros) et les chemises en popeline à col inversé (290 euros) – 130 euros pour un tee-shirt blanc, tout de même ! «Admirez les finitions, insiste le mannequin vendeur, en caressant la broderie près de son cœur, exactement là où est votre portefeuille.

Pour atteindre cette perfection, nous engageons les meilleurs artisans nous dit-on ? Mais, vérification faite dans la cabine d’essayage, l’étiquette du polo porte la mention «made in Turkey». Magie du luxe ! Pour raconter leur métier, les grandes maisons françaises vantent leur fabrication, leur savoir-faire pluri-séculaire, le tour de main incomparable de leurs ouvrières des délocalisations !

Comme tout le monde, les grands noms cherchent, en effet, à réduire leurs coûts. Comme Givenchy, marque du groupe LMVH, le salaire moyen des ouvrières polonaises est de 200 euros par mois. Il faut avouer que la qualité est toujours irréprochable : leurs machines sont même plus modernes que celles des usines Françaises.

jeudi 29 mars 2018

BRÈVE DE MODE

"Vous vous trouverez sans argent, mais les femmes vous sont bénéfiques et c’est par elle que vous réussirez." Le cœur tremblant, le jeune garçon écoute avec attention la chiromanciennes. Nous sommes en 1919, il vient de fêter ses 14 ans. De retour chez lui, l'énigmatique phrase résonne encore dans sa tête.

Celui-ci sera à l’origine de l’un des plus prestigieux parcours du monde de la mode et les superstitions rythmeront le destin de ce petit garçon nommé Christian. C'est en 1946 près de 30 ans après cette rencontre que le petit devenu couturier traverse une période d'intérrogation. Il envisage d’ouvrir sa propre maison de couture, une nouvelle étape qui peut s’avérer risqué.

En parcourant les rues de Paris, sortant d'un rendez-vous avec le roi du coton, pesant le pour et le contre, il finit par emprunter la rue du Faubourg Saint-Honoré. Il ne peut s’empêcher d’hésiter, quand,  soudain, il manque de piétiner une petite étoile posée sur le trottoir. Peut-être, était-elle tombée du ciel ? pensa-t-il … En grand superstitieux, il y voit immédiatement un signe du destin et se penche pour la recueillir précieusement. Dix mois plus tard, c'est le début de son mythique premier défilé aussitôt rebaptisé par la presse, le "Newlook" par Christian qui redéfinissait la silhouette féminine.

mardi 27 mars 2018

ME ABLOH LVMH

Louis Vuitton a embauché le designer, Virgil Abloh. Virgile ! me dit la baronne, une vraie épopée qui lui donnera peut-être l’immortalité ! En tout cas, pour le design masculin de la marque, le fondateur de Off-White succède à Kim Jones et présentera sa première collection en juin prochain à Paris.

Mais, attachez vos ceintures. Off-White, le chantre de la sangle de sécurité aura été repéré par Michael Burke quand il était chez Fendi, et celui-ci aurait déclaré « je suis ravi de voir comment sa créativité innée et son approche disruptive (mot savant pour le bordel) l’ont rendu si pertinent, non seulement dans le monde de la mode mais dans la culture populaire ». Et, pour le populaire, Vuitton s’y connait !

Populaire, le mot est lancé. Comment la marque Dior Homme devient, d’un côté plébéienne et de l’autre, elle cherche à rentrer au musée. C’est la future star de Dior Homme ou la main mise des Afro-américains sur la mode française ? Ont-il une légitimité ? Ou cela n’est -il qu’un feu de paille pour faire un peu plus de buzz ?

lundi 26 mars 2018

DOUBLE QUEEN IN LONDON

Un double « queen size in London » mais rien à voir avec les lits gigantesques que l’on peut trouver dans les hôtels londoniens. Deux reines à la Fashion Week de Londres ; incontestée pour l’une et condétesté pour l’autre. La Reine Elizabeth et la Queen Wintour sont assises au front row du couturier Richard Quinn tout juste avant la clôture de la sacro-sainte Fashion Freak de Londres. La Reine Elizabeth est venue poser son noble séant sur le petit coussin bleu qu’on lui avait préparé pour la circonstance. Anna Wintour, la patronne du célèbre magazine américain Vogue, qui est habituellement la seule reine de la Fashion, ne souriait pas derrière ses éternelles lunettes noires pour nuits blanches.

A 91 ans et 70 ans de règne – espérons que cela ne donne pas des idées à Madame Wintour sur la longévité de son mandat – Elizabeth II assistait pour la première fois à un défilé de mode. Je peux imaginer le désarroi de la société, Burberry, qui se targue d’être la plus grande marque de la Grande-Bretagne qui vient se faire chiper sous le nez le plus important premier rang de l’histoire de la mode, aurait dit Monsieur 140 caractères, j’ai nommé le breton de service qui depuis est passé à 5 minutes de mode sur TMC. C’est amplement suffisant

vendredi 23 mars 2018

LANVIN, OLIVIER LAPIDATION

Le Groupe Fosun a commencé le grand ménage. Il se sépare de son directeur « arts’typique », Olivier Lapidus et de son directeur « latéral » Nicolas Druz. Joann Cheng, présidente de Fosun Fashion Group, a été nommée Directrice générale de la maison. Les collections féminines seront conçues par une équipe interne, car le vers à soie filait un mauvais cocon et les chinois en ont déduit que cela ne pouvait par être pire.

Cheng a plus de 20 ans d’expérience dans la haute direction, probablement, confondant haute finance et Haute Couture. Ancienne du groupe américain, General Electric, espérons qu’elle va électriser la marque. Mais, il est vrai qu’entre les uns qui ne connaissent pas la mode, les autres qui n’ont jamais fait d’études, et les florentins pique-assiettes, elle trouvera certainement sa place facilement avec un fond chinois de plusieurs milliards de dollars.

Madame Electric, dont le mot a pour racine le mot grec « êlektron » – espérons qu’elle soit libre – aurait déclaré que « Lanvin était une marque emblématique et légendaire avec un potentiel immense ». J’aimerais ajouter « ja volt » pour une ancienne de GE. Un esprit facile lui aurait donner une information post-Mao, mais, entre la facilité qui pond sans effort et la fécondité laborieuse, il y a un abîme de possibilités pour les esprits qui réfléchissent. Là, où il y a de la « Cheng », il n’y a pas de plaisir dit-on, la chinoise est ainsi, quand elle plonge dans l’eau, elle a des idées, quand elle en sort, elle sèche.

jeudi 22 mars 2018

THE GRAND BULGARI HOTEL

À Paris, il y aura un nouveau fleuron du luxe qui sera réalisé par l’Empereur de la Toile Cirée, j'ai nommé le Seigneur des Arnault, et cela viendra grossir son empire immobilier. Un hôtel pour la marque Bulgari qui sera un bijou, c'est bien la moindre des choses. Situé au 30 Avenue George V, au cœur du triangle d'or du luxe Français entre les Champs-Élysées et l'Avenue Montaigne, l'hôtel où tous les superlatifs ne seront pas suffisants pour vous le décrire. 

Un Spa, dit-on, qui lui donnera des soins à la poudre de diamants, mais surtout pour "L'aloe Veinard" qui pourra se le payer. Une piscine de 25 mètres, pas olympique mais  olympienne, un restaurant et, enfin, un bar donnant sur un jardin intérieur où des pâtes à l'italienne seront filées sur un métier à clochardiser les riches qui n'auraient que 2 millions d'euros sur leur compte. Un bâtiment existant sera restauré avec une nouvelle façade contemporaine car le haussmannien n'est pas un design qui sied au Seigneur, un hôtel déjà existant à Milan, et un en prévision à Shanghai dont l'ouverture est prévue cette année. 

mardi 20 mars 2018

ISSEY H2 O

Un tissu dont les plis réguliers ont été cousus et formés par la vapeur, un H2O mais le « H » pour harmonie. Le plissé du soleil levant se caractérise par des plis très fins en haut et plus profonds en bas pour apporter un effet unique. C’est sous l’impulsion d’Yssey que le plissé poussiéreux va reprendre des couleurs. C’est, en effet, sous l’aiguille d’Issey Miyake qui, en fait sa signature, que le plissé revient au goût du jour, alors que la mode contemporaine avait mis les plis à l’écart. Pourtant, Issey ne ramène pas sa ‘fraise’ nous dit la baronne qui allait m’asséner des vérités premières sur la plissure, la seule, d’ailleurs, qu’elle connait, c’est celle sur laquelle elle est assise.

Un véritable emblème de Haute Couture, rares sont les artisans plisseurs qui sculptent encore la matière à la main. En Bretagne, les « Plissés de France » perpétuent la tradition depuis 1956 pour les maisons les plus prestigieuses. Les plis (plats, ronds, creux, évasés, accordéons) sont calibrés dans des métiers en carton réalisés sur mesure qui vont mouler le tissu. Un «soleil» peut compter jusqu’à 60 plis réguliers de 3mm à 1cm de large et il est de bon aloi pour le maître japonais.

lundi 19 mars 2018

KERING MONTAGE OFF SCORE


Des perquisitions ont été ordonnées dans le cadre d’une enquête pour fraude fiscale menée par un procureur de Milan le 29 novembre 2017. Celui-ci reproche à Gucci, filiale du groupe français Kering, d’avoir dissimulé 1,3 milliard d’euros d’impôts en sept ans en localisant artificiellement ses profits en Suisse, via un montage financier passant par le Luxembourg et les Pays-Bas.  La brigade financière a fouillé, pendant trois jours, les bureaux ainsi que les domiciles des trois directeurs de la marque, tandis que le PDG, Marco Bizzarri, est cueilli par les policiers à l’hôtel Park Hyatt de Milan.

D’après les juges de Milan, il semblerait que ce n’est que la partie émergée de l’iceberg, car des documents montrent qu’il ne s’agirait pas seulement d’une affaire Gucci mais plus largement d’une affaire Kering. Le numéro deux mondial du luxe se serait constitué un trésor de guerre d’environ 2,5 milliards d’euros depuis 2002, un préjudice pour l’Italie, la France et aussi le Royaume-Uni.

Au sommet de ce montage, on trouve deux sociétés : Kering Holland et Kering Luxembourg. Une tirelire remplie de milliards, conçue pour certainement un besoin en fond de roulement. Mais sûrement aussi pour répondre à des problématiques d’attaque d’éventuels raiders, comprendra qui veut.

vendredi 16 mars 2018

CHLOÉ L'EMPIRE DES SENS NOMADE

Après des années d’absence, la marque Chloé a finalement décidé de revenir, pour offrir aux femmes un nouveau symbole romantique d'une senteur délicate audacieuse et aventureuse. Nomade, c'est son nom, un souffle floral et chypré qui débute par l’odeur fruitée de la mirabelle et explose ensuite dans un freesia plus frais et légèrement poivré. Je "mire la belle" et l'essence s’achève par une mousse de chêne boisée légèrement terreuse que nous devons au nez Quentin Bisch.

Idéal pour les journées ensoleillées et les belles soirées d’été au crépuscule qui parfois enivre le ciel, il séduira toutes les aventurières des temps modernes, prêtes à découvrir de nouveaux horizons. On reconnaîtra son sillage partout où on le sentira et dans tous les lieux où il voyage et se dissipe en nomade en s'évaporant comme dans une pensée de Lavoisier. Son esprit nomade le pousse à s’adresser à toutes les femmes dans le monde et il possède incontestablement une part d’universalité. Avec son flacon en verre réalisé par Pochet et du Courval, le flacon s’inspire du sac bandoulière Drew de la marque et avec sa répartition de verre parfaite en forme de goutte d'eau idéale, perdue dans le désert pierreux de l’illusion et de l’imagination.