vendredi 25 mai 2018

LE CLOWN BAR

Bozo est arrivé et, si cela vous « agrès« , il vaut mieux en rire qu’en pleurer. Une séquence comique au Clown bar où un Balangantshik nous accueille. L’ancienne buvette du Cirque d’Hiver est devenue le nouveau chapiteau de Paname où une cavalcade d’acrobates parisiens, plutôt achromates d’ailleurs, compte-tenu de leurs costumes gris, chemises blanches de chez Deloitte. Un Monsieur pas dé-Loyal comme dompteur de clients, en mal de reconnaissance, recevait quelque contorsionnistes, qui font changer leur table pour une plus en vue, montraient les crocs comme ces jeunes lions un peu foufou.

Attention, Mesdames et Messieurs, dans un instant, cela va commencer, car, au Clown Bar, l’expérience, c’est comme au théâtre, mais le spectacle n’est pas que dans l’assiette. En entrant, on est immédiatement frappé par l’apparence d’un plafond Art Nouveau et d’une sublime fresque en céramique.

Il y a un menu, qui ne fuit pas les intitulés simples et pompeux. Bref, je n’y comprends rien. Avec une codification où seul un dictionnaire en trois volumes peut vous sauver la mise, comme un tour de prestidigitation. Sur le papier, d’appétissants haïkus et, dans l’assiette, de raffinées kaïgas: thon blanc, betterave, figues, boudin, encornets, piment Gernika, foie gras, mais « Pourpier ». Je vous avais prévenus.

jeudi 24 mai 2018

NICOLAS 2 AT VUITTON

La marque de luxe française, Louis Vuitton, propriété de LVMH, a annoncé mercredi le renouvellement du contrat de Nicolas Ghesquière en tant que directeur artistique des collections féminines.

L'annonce cimente ainsi la relation entre Vuitton et le créateur, qui, sous son mandat, a connu une croissance "sans précédent" dans le prêt-à-porter et la maroquinerie. Bernard Arnault s'est dit "très heureux" que Vuitton poursuive son parcours avec Ghesquière. "Il a su rendre la femme Louis Vuitton contemporaine. Sa vision, son talent et sa créativité le placent parmi les meilleurs designers au monde aujourd'hui », a-t-il déclaré.

Michael Burke, président de Louis Vuitton, a également déclaré : «Il a su rendre la femme Louis Vuitton contemporaine, sa vision, son talent et sa créativité le placent parmi les meilleurs designers au monde aujourd'hui ". Quelle étrange ressemblance mais c'était la voix officielle du groupe.

En 2016, une rumeur courait selon laquelle Nicolas Ghesquière quitterait la marque en annonçant à la télévision qu'il prévoyait de lancer son propre label. Vuitton a pris probablement la mesure de cette déclaration. Usuellement, le groupe ne cède pas à ce type de pression et met plutôt sur la touche le maître chanteur.

mercredi 23 mai 2018

POURQUOI CHANEL A CRÉÉ LA PETITE ROBE NOIRE?

Les années folles battaient leur plein quand un magazine de mode présenta sur sa couverture en "front page" la première «petite robe noire» conçue par Coco Chanel et qui inaugurait ainsi le long règne de la mode des soirées de la parisienne chic. Une femme garçonne qui posait avec des Penny Loafers, des perles et une robe noire à manches longues et cintrée à la taille. Le journaliste de l'époque décrit le vêtement élégant comme "The Ford", se référant à l'époque incroyablement populaire du modèle "T" de chez Ford. Et, comme Henry Ford, à la question des reporters : "Monsieur Ford, si je voulais acheter un Ford "T" d'une autre couleur que noir cela serait-il possible ?" Henry répondit : "Aucun problème, vous pouvez l'acheter de la couleur que vous souhaitez à partir du moment où c'est noir.

Cette petite robe défraie la chronique de l'époque, car dans cette période post-victorienne, qui a précédé les années 20, les vêtements noirs de coupe simple étaient liés à l'habillement des domestiques d'une part ou des gens en deuil d’autre part, plutôt qu'à la haute couture. En fait, le fait même de porter une robe unie en public était une dérogation à la tradition.

Mais, comme beaucoup d'autres conventions du monde avant la Première Guerre mondiale, celles-ci ont changé à l'époque du Jazz, dans les années 1920. Les changements de garde-robe sont révolutionnaires, et l'apparition des vêtements de sport dans la garde-robe des femmes entraîne plusieurs autres changements, produisant un style vestimentaire décontracté et décontractant, qui va faire souffler un sentiment de liberté sur les femmes.

mardi 22 mai 2018

BALMAIN HOMO SA PINCE

Prenez le sac bao bao de "Issey Miyake", puis une veste comme un sac matelassé "Chanel" pour en faire une hybridation issue d'un assemblage flashy de "Versace", ensuite, ajoutez un blouson à pointe de métal type "Paco Rabanne", mais pour la circonstance plus "Paco-cheap" que "Paco-chic", et, pour finir, saupoudrez le tout d'une pâle copie de Nicolas Ghesquière et de Léonard femme pour faire une collection quarteron "Sang pour Sang" collection des autres.

Au final, un beau trench Burberry agrémenté d’un blouson de chez Off White, un pull en cotte de maille ressemblant plus à une serpillière iconoclaste. Toute une mode en stock des autres, le minet Roustaing de Balmain surnommé "deux semaines d'Esmod, cela suffit", nous montre une fois de plus son incapacité à créer par lui-même ses collections.

lundi 21 mai 2018

MASUMOTO, LE MUST DU QUARTIER

Naoto Masumoto était aux fourneaux, pour une cuisine au croisement des terroirs nippons et européens. Un concert de cuisine qui se nourrit d’une large gamme de notes, en témoignent notamment le risotto aux algues aonori, Saint-Jacques grillées ou encore la poire en gelée de uméshu, coulis de kaki, et glace à la fleur d’oranger. Tout un univers ! Un franco-japonais minimaliste en « live », pour un résultat final comme une plongée au pied du Fujiyama. Au comptoir, les associations de foie gras poêlé et d’œuf à la sukiyaki ou encore le risotto aux algues font des heureux. Le samouraï de la gastronomie japonaise à Paris nous fait son show sur des plaques qui « brillent » mais ne brûlent pas.

De grosses gambas juste saisies et des légumes croquants : gombo, choux romanesco, courgettes, carottes et je ne sais plus, mais c’était simple, savoureux et bon. Une cuisine franco génèse, digeste avec des incursions japonaises et parfaitement maîtrisées par le chef japonais Naoto Masumoto (l’ancien chef du Benkay).

Un navet en entrée – intriguant… mais un succès pour un navet garni d’une farce à la viande de veau et de foie gras, des champignons de toutes sortes le recouvrent et la surprise vient de la touche de miso assez sucrée et dont la saveur confite se cache sous le mizuna (salade d’origine japonaise). Ambiance comme « In the Mood for Love » ; les amoureux du Japon ne s’y trompent pas.

dimanche 20 mai 2018

GIVENCHY ET CARTIER DE WINDSOR

Comme à son habitude, le prince du Luxe a manœuvré adroitement en recrutant la créatrice britannique, Claire Waight Keller, appelée en France la Demoiselle d’Avignon, pour que la Duchesse de Windsor porte une robe « Givenchy » à l’occasion de son mariage ; particule de l’argent oblige. C’est Monsieur Hubert de Givenchy, couturier aimé des stars et qui habillait les princesses « Auburn », qui aurait été heureux de voir son nom briller parmi les étoiles. Comme usuellement, la maison des Windsor a choisi son joaillier préféré Cartier pour offrir à la mariée, la plus célèbre du monde, un bracelet et des boucles d’oreilles car les diamants sont éternels et ne seront pas sur canapés. Cartier remporte ainsi le sésame le plus profitable de la galaxie des nababs.

Hier, les marques françaises du luxe était à l’honneur au château, et l’aristocratie britannique, comme à son habitude, préfère le savoir-faire Français, qui représente à leurs yeux, le bon goût. La petite afro-américaine, star de deuxième série est arrivée sous les acclamations avec son prince charmant, plus attachant que troublant.

3 milliards de téléspectateurs pour cette ex de série b qui touche enfin le Graal des starlettes et se voit propulsée l’actrice, la plus enviée du monde et la plus connue du Commonwealth. Toutefois, sans arbre généalogique, « un seul hêtre vous manque et tout est peuplier ». Le landau, qui n’est pas une « Meghan » de chez Renault, les emporte cerné de gardes qui ressemblent à s’y méprendre à la Garde Républicaine de Paris.  Je me pose la question : mais où est la reine Anne Margot ?

vendredi 18 mai 2018

NEWS FROM HAUTE COUTURE

Les défilés Haute Couture auront lieu du 1er au 5 juillet prochain. Proenza Schouler, qui avait fait le buzz sur internet avec son arrivée au calendrier de la Haute Couture en juillet dernier, ne sera pas présent cette saison. Le duo de créateurs Jack McCollough et Lazaro Hernandez, particulièrement enthousiaste en juillet dernier, ne donne pas d’explication.  Comme il est dur de confronter sa mode aux meilleurs ! Il est probablement plus facile de briller parmi les moyens de la Fashion Week de New York que celle de Paris.

En revanche, Rodarte, la griffe américaine des sœurs Kate et Laura Mulleavy, confirme sa présence et sera présente aux côtés des membres permanents, les indispensables, les poids lourds… Bref, les défilés les plus ennuyeux de la Fashion Week, excepté celui de Franck Sorbier qui reste l’âme de cette Fashion Haute Couture. Cette saison, la seule nouvelle maison à intégrer le calendrier est la marque Aganovich dont l’agence de presse  « Michèle Montagne » a été élue ; pas « Montagne » mais Aganovich : « élu un bien grand mot » ; parlons plutôt de membre invité par le « Comic T » de la Chambre Syndicale de la Haute Couture.

jeudi 17 mai 2018

LA RIVIÈRE DE L’ENFANCE

À Paris, en partant vers l’ouest, se cache une autre seine, bien plus petite et plus modeste que celle du centre de Paname. Celle-ci est souterraine et mystérieuse, mais aujourd’hui, on la dit enchantée. C’est du moins l’avis de ceux, qui, depuis des années, viennent y naviguer. C’est à l’ombre des magnolias, des iris et des roseaux qu’elle déplie le charme, la magie, la féerie de ses méandres si poétique qui nous font chavirer et bercer la barque qui la survole.

Si d’aventure le rythme semble lent, c’est qu’elle s’écoule paisiblement comme le flot de la vie, de l’amusement et de la découverte. Bagatelle Sablons, cette rivière des jardins où sous une arche de feuilles entre les étendues vertes on croise sans peur panthère immobile et placide caïman.

À quelques pas des montagnes russes et des miroirs déformants, non loin des manèges et des odeurs de barbe à papa, petits et grands avancent à grands pas vers cette rivière d’un autre temps qui, comme par enchantement, a su acclimater ces charmes d’Antan.

mercredi 16 mai 2018

IL ÉTAIT UNE FOIS LA CHARENTE D’AISE

De la Charente, nous connaissons son pinot, son fleuve, ses plaines à perte de vue et, si vous avez grandi en Charente, alors vous connaissez les vraies Charentaises. Mais, c’est bien ici, quoi qu’en disent les « Parigogos », qu’on connait le vrai nom du pain au chocolat, la chocolatine, et rien d’autre.

Cette pantoufle, qui est apparue au XVIIème siècle, a une histoire directement liée à celle du sabot, car, dans les campagnes, autrefois, pour rendre cette « poulaine » du jurassique plus confortable, les cordonniers-savetiers enfournaient les rebuts de feutres utilisés pour les pèlerines de la Marine Royale fabriquées localement à la suite de la fortification de la ville de Rochefort par Colbert en « 1666 ». 666 – Que Diable !!!

Jugée « un peu vieillotte », la Charentaise revient à la mode pour les jeunes qui pantouflent dans les entreprises. Je faisais partie de la French Touch chez Apple et, après une nuit plus arrosée que de raison, au petit matin, nous sommes venus au siège rencontrer les dirigeants du groupe pour présenter notre projet.

mardi 15 mai 2018

ANNA WINTOUR DE PISTE

Anna Wintour, la papesse de la mode, la souveraine infaillible des Mags, le bescherelle de la « fashion » qui donne ses règles au rythme de ses menstruations. La légende de la Marie-couche-toi-là de la culture pop, la terreur des faubourgs de l’industrie du luxe que personne n’ose affronter. La femme, la plus aimée, mais aussi la plus détestée des créateurs, vous invite à dépenser 275 000 $ pour une table au Met Gala. Invité à payer au Met, néanmoins, vous ne choisissez pas votre robe ni vos ‘sex Boys’ de la soirée car chaque détail doit être approuvé par la diablesse, qui elle ne s’habille pas en Prada, montrant ainsi sa grande influence sur les puissants de la planète Mode.

Quelques jours après son dîner sur le thème catholique, en pleine confusion et guerre de religion, ajoutant au scandale, Scarlett Johansson portait une robe conçue par l’ex-épouse d’Harvey Weinstein, Georgina Chapman – un comble ! Il suffit de regarder le pipeline des starlettes qui ornaient les couvertures de Vogue dont certaines d’entre elles devaient être des cibles de choix et qu’elle donnait sans vergogne en pâture au producteur Américain.

Toutefois, ce n’est pas la première fois que Madame Wintour soutient un designer disgracié ou endosse des gens douteux au nom du monde de la mode. N’oublions pas la visite à John Galliano qui s’était livré à une diatribe antisémite dans un restaurant parisien, mais aussi le portrait éclatant de la vie de la femme d’Assad à la veille de réaliser la boucherie de son propre peuple en Syrie.

lundi 14 mai 2018

KARL JUST IN TIME WITH SWAROVSKI

La marque du Dandy poudré a conclu un accord de licence avec la marque Swarovski pour la production de ses prochaines lignes horlogères. Produites par le groupe « Fossil » jusqu’alors – « Drôle, non ! – Voici une nouvelle vie pour l’Allemand le plus Français de la mode. 

Les montres griffées Karl Lagerfeld seront désormais entre les main de Swarovski, le seul cristallier qui ne produit pas de cristal à 18%. Les deux marques n’en sont pas à leur première collaboration, puisque le spécialiste du verre « très polie » était déjà en collaboration avec les bijoux Karl Lagerfeld, de faux diamants pour une vraie impression, avec une fausse couture. It makes sense.

Les premières montres issues de ce partenariat, dédiées à l’homme et à la femme, seront présentées lors de la prochaine édition de Baselworld, la grande messe de l’horlogerie, dans une gamme de prix comprise entre 99€ et 250€. 

vendredi 11 mai 2018

SANTOS TIC TANK

Il y a une montre que je chéris plus que les autres; un bijou précieux que je protège souvent en l’oubliant délibérément plus que de raison dans son écrin rouge. Je la garde comme un reliquaire là où j’entrepose toutes celles qui ont plus une valeur sentimentale que financière. Mais, bientôt, celle-ci va me quitter car il est temps de la transmettre à ma descendance. Et avant son départ, j’aurais voulu vous compter ces années que nous avons passées ensemble.

Elle est arrivée, dans ma vie, un matin de printemps et, la première fois que je l’ai vue, je me suis dit :  » C’est elle  » que je veux. Le premier jour l’arborant à mon poignet comme un nouveau symbole social, je la porte pour impressionner mon auditoire. Toutefois, cette dernière, cachée sous un de mes poignets mousquetaires s’était faite discrète et, pourtant, elle m’avait donné, ce jour là, une assurance jamais égalée.

Dans certains dîners, là où les Nabilla se pâment comme des poules en rûte, je pose délicatement ma main sur la table et, par un très léger mouvement du poignet, j’essaie, par jeu, de sentir le balancier interne qui égraine les secondes de ma vie. Mais, en vain, car cet objet de précision arbore un silence plus grand que si vous étiez au cœur d’un Parc Naturel de l’Ariégeois ; le silence est l’âme des choses.

mercredi 9 mai 2018

ADELINE ZILIOX TALENT AIGUILLE

Quel ravissement et quelle poésie ! Grâce à Romain et à son accueil au "Dress code Hôtel", nous avons pu rencontrer un "Talent Aiguille". Sa création est faite de transparence mais aussi de sensualité comme ces statues qui ornent les temples d'Angkor. Des fleurs et du romantisme avec l'amour en signature "Urban Chic" avez-vous dit ? J'aurai plutôt dit "envoûtant Chic". Dans ses collections, Adeline Ziliox ne se limite pas à un style ultra féminin et intemporel mais donne de la sensualité en abondance pour une couture qui se conjugue au féminin.

Eveil de mes sens ; des sens sens dessus dessous qui me chavirent de trouver un style sans vulgarité, et qu'elle laisse simplement s’exprimer en donnant la parole au corps de la femme qui la porte. La sensualité est l’expression du corps par excellence et l’essence de l'être de la strasbourgeoise. Les plus belles matières et broderies ont été choisies, ainsi qu'un soin tout particulier apporté aux détails, jamais laissés au hasard. La créatrice remet sur le métier inlassablement son travail ; elle trace et sculpte pour notre imaginaire.

Ses pièces sont originales et le mélange des matières assurent la précision de la coupe. Les finitions et les détails inscrivent ses créations dans une collection "Hôte Couture".

Elle s’exprime pleinement et laisse le corps s’abandonner pour que sa création envahisse votre vie à jamais et, enfin, cette femme vivante et vibrante, qui ensorcelle, s'impose comme un moment de silence dans une ville trop bruissante. Quand une femme me dit : je ne sais pas ce qu’est la sensualité. J’ai envie de lui répondre que la sensualité ne se décide pas avec la tête. Elle ne se calcule pas. Elle se vit dans le corps et avec le couturier qui vous accompagne. Elle s’offre au regard de l’autre avec innocence et naturelle.

Anonymode

MODE ET FEMMES ENCEINTES DANGER

Si vous êtes le genre fashionista, vous frémissez déjà à l’idée de chambouler votre dressing et de laisser vos vêtements préférés au placard pendant neuf mois. La mode incite les femmes enceintes à prendre des risques toujours plus croissants. La grossesse, c’est du bonheur mais aussi des galères quand vous avez une garde-robe bien fournie. Oui, il est parfois difficile de trouver comment s’habiller lorsqu’on a un bébé en production. On a tendance à complexer alors que l’on pourrait très bien mettre en avant ses nouvelles courbes qui font de vous une future maman bien dans sa peau.

Mais, les femmes prennent tous les risques. Elles font des régimes insensés, continuent à fumer, à boire et, surtout, elles ne s’habillent pas de façon appropriée. Elles veulent rester belles, alors qu’une femme enceinte, quelque soit sa tenue, est toujours belle.

La grossesse n’est pas une excuse pour négliger son apparence. Vous pouvez, quand même, porter des choses sexy et votre nouvelle poitrine, qui va doubler ou tripler de volume, mérite d’être montrée, et cela pour le plus grand plaisir de votre époux ou de votre amant. C’est selon. Ce dernier pensera retrouver le sein maternel : des seins de porcelaine.

lundi 7 mai 2018

DRESS CODE HOTEL DE MODE

Connaissez-vous Stéphanie Coutas ? Et, pourtant, pour ceux, qui ne sont pas invités aux grandes messes de la Fashion Week Parisienne, ils peuvent s'en imprégner en venant  au Dress Code Hotel faire un plongeon dans la mode et dans le spa privatif, havre de sérénité et de relaxation à une marche de l'Olympe, mais surtout, de l'Olympia. La créatrice donne son style néoclassique et contemporain avec une pointe de Fenshui Zen, l’acupuncture de l’habitat.

Un quatre étoiles, qui se fait six dans le biotope urbain, qui vous fait plonger dans la chambre de Jean-Paul Gaultier, Dior ou Chanel, en lieu et place de l’ancien siège du Prêt-à-Porter de la couture Parisienne, un pure hasard ? La French Touch associée à la French Couture déploie à loisir les étiquettes du bien-être et de la beauté. Il est vrai que cela va de paire. Je dois admettre que le mélange des genres fait un ensemble qui représente bien l'exception culturelle de notre pays et d'une Française née à Hong Kong.

vendredi 4 mai 2018

A MADAME KARDARSHIAN

Voici pour ceux qui pensent que ce métier n'est seulement que du marketing alors que c'est en fait de la poésie et, voici un exemple de ce que vous auriez pu dire sur ce métier, Madame "Karda-chiante" :  si vous aviez eu un peu plus de lettre et d'esprit. Vous confondez votre séant avec le culot d'une bouteille, alors que nous parlons d'un flacon réalisé par un Maître verrier.

Le parfumeur, perdu dans ses combinaisons, méditait, en allant le long de la rue Saint-Honoré, sur son duel avec l’huile de Macassar. Il réfléchissait aux étiquettes, à la forme de ses flacons, calculait la contexture du bouchon, la couleur de ses futures affiches, et l’on dit qu’il n’y a pas de poésie dans le commerce  ! A noter que Newton ne fit pas plus de calculs pour son célèbre binôme que Birotteau n’en fit pour l’Essence Comagène.

Réfléchir sur l'essence d’une expression à l’autre sans en connaître sa valeur et, en mixant dans sa tête, toutes ces combinaisons qui s'y pressent. C'est une activité de substance florale qui fait de son cerveau un incubateur à succès,  la poésie et l’expérimentation plutôt que la tendance deviennent peu à peu une substantielle action du talent qui va émerger.

jeudi 3 mai 2018

UN LIPS DICK POUR KARL

Le Kaiser a fait équipe avec une société australienne pour sa ligne de maquillage, préparant probablement son "Argent de moche" pour sa sortie du groupe Wertheimer. Une collection qui touche aussi bien les jeunes que les vieux, allez savoir pourquoi ? Karl nous propose une figurine en forme de Karl plus proche d'un "Lips Dick" que du "Lips stick". Une nouvelle façon de se connecter avec le public et avec ses compagnons de mode (comme il aime à les appeler) des followers qui suivent Karl dans leur vie quotidienne et qui seront heureux de dépenser de l'argent pour un maquillage Karlissimo !

Le directeur général de ModelCo aurait déclaré qu'elle était honorée de fusionner le savoir-faire de sa société avec «l'un des noms les plus célèbres et les plus emblématiques du monde de la mode, probablement un mignon dans sa bande qui ne "taraude pas d'éloge" sur le créateur allemand. Bien sûr, Lagerfeld a supervisé le design de la collection qui compte plusieurs produits surmontés d'un buste stylisé mais nom stylé de lui-même. Facile et identifiable avec ses lunettes de soleil, sa queue de cheval, ce "Catho et Gants" n'aurait pas oublié sur l'emballage son héritière : j'ai nommé Mademoiselle Choupette.

mercredi 2 mai 2018

KARDASHIAN KKW BODY

Kim Kardashian, toujours avide de scandale, et surtout, depuis que la star des réseaux sociaux a posté sur son compte Instagram des photos de son corps totalement nu et peinturluré de crème blanche pour promouvoir son nouveau parfum KKW BODY, un vent de polémique souffle. Oui, le monde entier est habitué à voir ses courbes sur la toile, mais est-il prêt à avoir le corps de la star sous forme de flacon dans sa salle de bain ? Pas si sûr. Surtout qu’elle est accusée d’avoir voulu copier l’un des best-sellers de la parfumerie, celui de Jean-Paul Gaultier.

La fragrance joue avec des notes de pêche, de jasmin et d’ambre doré. Côté packaging, certains internautes trouvent également que le flacon KKW Body ressemble étrangement au buste féminin du classique flacon de parfum "Shocking" de Schiaparelli.

La demi-mondaine, qui se targue d'être une businesswoman et, qui a réussi à se créer un empire hors du commun sur le dos des couturiers Français, concurrence maintenant en tant que blogueuses les marques françaises qui l'accueillaient en leur sein comme cliente. Devenue égérie des marques européennes, elle se transforme en productrice de produits pour sa propre marque.

mardi 1 mai 2018

VIN DES PYRÉNÉES A PARIS

Fondée par un ingénieur catalan, « Vins Des Pyrénées » est une institution parisienne depuis 1905.  Au cœur du Marais, entre la place des Vosges et le quai des Célestins, située au 25 de la rue Beautreillis, là où Charles Baudelaire, Jeanne Duval habitaient et où Paul Cézane avait son atelier. Quant à Jim Morrison, il habitait au 19 et y cherchait son inspiration dans la poussière d’ange avant de rejoindre la place des Vosges dans la même rue que le peintre britannique, Francis Bacon.

Le restaurant « Vins Des Pyrénées » est sur deux étages. Vous y trouverez un accueil chaleureux – « trop robot pour être vrai » – mais à 39 € la bouteille de pouilly fuissé, on ne sort pas pour aller « pouille-y-fumer » dans la rue. Deux femmes de l’île de Lesbos « indécentes de lit », à côté de nous, s’embrassaient, à bouche que veux-tu, avec pelotage de buste et de foufoune en « prime time », faisaient de moi le spectateur involontaire d’un film érotico-lesbien, phénomène de société et excitation assurée. Toutefois, nous n’étions pas là pour cela, mais, seulement, pour l’ébranlement de notre palais, un point c’est tout.