mercredi 13 décembre 2017

LE CLOU DE CARTIER

Un cadeau pour ma femme, il faut peut-être que je fasse attention aux images subliminales, car offrir un bracelet de Cartier en forme de clou pourrait l'amener à penser que je veux la crucifier ou la mettre au clou!

La Baronne, au seul nom de Cartier, se transforme en carpette. Il faut dire qu'elle est tellement poilue qu'elle pourrait faire moquette chez Saint "Mac Clou" de Cartier, bien sûr.

Qui a donc eu cette idée saugrenue de créer un clou ? Celui-là, je peux vous le dire, s'est réellement planté. Normal pour un clou.

Comme d'habitude, les marques de luxe sortent des clous, et vous pouvez l'obtenir pour la modique somme de 6 000 €. Il faut vraiment avoir envie de bricoler ?

Je me suis donc mis en route et croyez-moi, c'est la croix et la bannière pour trouver un modèle avec une remise. Finalement, la "Bible ne fait pas le moine". Je me suis fait crucifier dans le centre de Paris un luxe que même cinquante nuances de "Grès" rue de la paix n'auraient pas imaginer. Les connaisseurs apprécieront, les autres penseront que c'est une faute d'orthographe de plus !

Le clou du spectacle fut quand la Rolls-Royce Phantom est venue m'enclouée mon pare-choc à la sortie de la boutique. L'homme, un rastaquouère complètement marteau du "mont bilan", habitant Saint-Cloud m'a crucifié sur place. Bref, un achat qui avait mal commencé, pourvu que la belle, à qui je destine cette fixation, ne me plante pas pour noël dans le manoir de la Clouterie.

Anonymode