vendredi 17 novembre 2017

LA VACHEKYRIE GUCCI

Gucci entame la saison de Noël en dévoilant sa sélection de produits de cadeaux qui seront largement soutenus par le numérique : des T-shirts aux chaussures en passant par des sacs à main, bijoux, vêtements pour enfants et même des articles en porcelaine. Cette sélection de produits est au cœur d'un nouveau livre d'art publié par la maison en collaboration avec l'artiste espagnol Ignasi Monreal. D'origine espagnole, je précise pour la baronne, l'artiste extrêmement jeune, il est pourtant déjà l'un des illustrateurs de mode et graphistes les plus en vue et le plus demandé au monde aujourd'hui.

Le peintre a conçu une série d'œuvres numériques incorporant des produits Gucci tout en développant un récit inspiré de l'histoire de la chute d'Icare. "Icare me fascine à cause de son histoire, qui pourrait être interprétée comme un mantra", a déclaré Monreal. Espérons que Gucci ne se brûle pas les ailes. Ce n'est pas la première fois que l'artiste collabore avec la maison de couture. Il a d'abord participé au projet #guccigram en 2015, tandis que ses œuvres ont été imprimées sur des T-shirts de la collection croisière 2018 de la marque.

En outre, des contenus interactifs spéciaux seront disponibles sur l'application Gucci, tels que des filtres pouvant être utilisés pour personnaliser des photos, des cartes de vœux numériques personnalisables et a partagé un logiciel d'animation des vitrines Gucci permettant aux clients de scanner un autocollant qui sera appliqué sur l'écran en verre. Ne me demander pas comment cela marche je ne vois vraiment pas !

Monreal à Milan. Un Must pour Gucci. La mode se rapproche de plus en plus de l'art. Pendant que notre avionaute lui se rapproche des industries de mécanique. Où est l'embrouille ? Une fois encore la demande des créateurs ne reflète pas les actions qu'ils pourraient espérer.

Anonymode