mercredi 19 août 2015

NOUS NOUS SOMMES TANT AIMÉS

A la fin des années 70, le feu du désir de Madame Winfrost brûle sous la glace ? Dans son livre intitulé “Frost Row !”, le CEO du Vogue Américain, Jerry Oppenheimer, crache le morceau : “Anna Wintour a vécu une semaine passionnée avec le roi du reggae, Bob Marley”.

Rencontré à New York en backstage lors de l’un de ses concerts via son ami Chris Blackwell, fondateur du label “Island Records”, Anna tombe immédiatement sous le charme enfumé du chanteur rasta. « C’était comme si elle rencontrait Dieu. » Après les présentations, Anna Wintour a donc disparu une semaine avec Bob Marley, redoutable séducteur par ailleurs.

Si certains pensent qu’elle se serait envolée en toute discrétion pour la Jamaïque avec lui, il est néanmoins plus probable qu’Anna ait simplement disparu sous la couette avec Bob, dans la big Apple, et l’ayant croqué, après plusieurs jours de paradis artificiels, elle le laisse au coin d’une rue de Manhattan. La Wintour ne voulait une fois de plus ne pas se faire remarquer. Personne ne confirme que son amour pour la petite robe ‘noire’ viendrait de là !!!

Anonymode